Qui est Joëlle Hours ?

Retrouvez ci-dessous une courte interview qui vous permettra de mieux connaitre notre candidate.

Pouvez-vous nous parler de vos parents et de votre enfance ?

C’est à Domprel, minuscule village francomtois de 150 habitants que je suis née en 1961.  J’y ai passé toute mon enfance et mon adolescence dans une famille nombreuse, aimante, agriculteurs de générations en générations. Le travail à la ferme a forgé en moi les valeurs de travail et d’honnêteté et fait de moi une femme battante et déterminée.

 

Quel a été votre parcours ? Une professeure passionnée

J’ai quitté mon village pour poursuivre mes études avec une forte volonté d’avoir une vie professionnelle différente de celle de mes parents. J’ai passé mes années de lycée à l’internat à Besançon et après avoir passé mon bac, grâce au soutien d’un professeur exceptionnel, j’ai intégré une classe préparatoire en économie et réussi le concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure (ENS), à Cachan près de Paris.

Après avoir obtenu mon agrégation d’Economie Politique en 1988, j’ai fait le choix d’enseigner et suis devenue professeure agrégée d’économie politique à l’Université de Grenoble Alpes, dans laquelle j’enseigne depuis 30 ans.

 

Qu’est ce qui guide vos engagements ? Une citoyenne au service de la République

J’estime avoir beaucoup reçu de la République sans laquelle je n’aurais pu effectuer mes études supérieures. C’est le financement de mon cursus à l’ENS par l’Etat qui m’a permis de réaliser mon parcours de vie. Depuis j’ai à cœur de rendre ce qui m’a été donné et notamment à travers les 3 engagements suivants :

Tout d’abord en faisant le choix à la sortie de l’ENS  de devenir professeure et de me consacrer à la jeunesse.

Ensuite, européenne convaincue, je me suis toujours beaucoup impliquée dans les débats concernant l’Euro, le traité constitutionnel, les élections Européennes…

Enfin, en devenant conseillère municipale en 2014, j’ai pu acquérir une expérience d’élue me permettant de comprendre les rouages d’un conseil municipal et le bonheur d’être au service des citoyens meylanais.

 

Pourquoi avoir rejoint La République en Marche ?

Ma volonté de m’engager au service des autres m’a conduit à vouloir m’investir en politique. Comme de nombreux français, j’ai constaté que les partis traditionnels n’étaient plus dans une dynamique de changement, de progrès.

La politique devrait rapprocher les citoyens au lieu de les diviser.

La République en marche, en voulant dépasser les clivages gauche/droite, correspond à mon état d’esprit. De plus elle défend des valeurs comme l’école, le travail ou la lutte contre les inégalités qui sont les miennes. Je veux contribuer à ce que tous les enfants aient les mêmes chances, peu importe le milieu dont ils sont issus.

 

Pourquoi vous portez- vous candidate à l’élection municipale de Meylan ?

J’aime sincèrement et passionnément Meylan où je me suis installée avec mon mari et mes deux enfants. Notre ville bénéficie d’un cadre de vie magnifique et de nombreux atouts avec notamment ses entreprises innovantes, son patrimoine naturel.

Lors de mes nombreux échanges avec les Meylanais, beaucoup m’ont fait part de leur inquiétude quant à l’évolution de notre ville, à l’urbanisation non maîtrisée, au grignotage des espaces verts, au vieillissement de nos équipements et au manque de projets fédérateurs. J’ai la conviction que nous pouvons changer cette évolution en construisant un projet résolument innovant avec une nouvelle vision mettant l’Humain au cœur des décisions et une nouvelle méthode basée sur l’écoute et la concertation.

Je suis une femme résolument optimiste. Alors que nous sommes dans un contexte de crise démocratique, de défiance vis à vis des élus, j’ai l’ambition de redonner des lettres de noblesse à la politique en retrouvant de la confiance, de l’envie, du sens et en dépolitisant l’exercice du pouvoir. Nous avons tous des convictions. Elles peuvent être différentes mais toutes sont respectables. Cependant l’opposition systématique, les passions idéologiques et des ambitions personnelles ne s’accordent pas avec le travail concret et pragmatique d’un conseil municipal où chaque dossier doit être débattu dans le seul souci de la recherche du bien commun. C’est pourquoi mon projet refusera toute démagogie et sera porté par une équipe de Meylanaises et des Meylanais de sensibilités politiques différentes mais qui aiment leur ville et souhaitent la faire avancer.

Mon objectif est simple : je veux servir Meylan en donnant aux meylanais pendant 6 ans ma disponibilité, ma détermination, mon dynamisme.

J’aurai l’occasion, tout au long de la campagne qui s’annonce, de préciser dans tous les domaines les propositions de mon projet et d’en débattre avec les Meylanaises et les Meylanais que je rencontre quotidiennement.

Découvrir la lettre de candidature

de Joëlle Hours

 

Lettre de candidature de Joëlle Hours (recto)

Echanger avec Joëlle Hours

 

Vous souhaitez pouvoir échanger avec Joëlle Hours ? N’hésitez pas à nous envoyer un mail à contact@sincerementmeylan.fr afin de caler une date de rencontre ou un rendez-vous téléphonique à votre convenance.

Vous pouvez également rencontrer Joëlle Hours et l’équipe de Sincèrement Meylan chaque samedi de 10h à 11h au Taravo, café brasserie situé en face de Carrefour Meylan.